9 traditions de Noël insolites à travers le monde

9 traditions de Noël insolites à travers le monde

Ce texte fait partie du cahier spécial Le Petit D

À travers la planète, il existe mille et une traditions pendant la période des Fêtes. Certaines te feront assurément sourire !

La Suède et son émission de Walt Disney

Ce pays d’Europe du Nord a une tradition inusitée depuis plus de 60 ans : visionner en famille Le Noël de Jiminy Cricket, une émission de Walt Disney produite en 1958. Cette tradition est si répandue parmi la population qu’au moment de la diffusion, la consommation de données Internet et les appels aux urgences diminuent !

Le poulet frit japonais

Miam ! Au Japon, des millions de familles japonaises profitent de cette journée pour se rassembler et pour manger… du Poulet Frit Kentucky ! Cette coutume est si populaire qu’il faut s’armer de patience pour commander ce fameux repas. Loin d’être une célébration religieuse, cette tradition est le résultat d’une campagne publicitaire réussie.

Le Canada et les chandails laids de Noël

En 2001, trois Canadiens de Vancouver ont remis au goût du jour la mode des chandails laids de Noël. Ils ont consacré un livre complet à ce sujet ! Cette drôle de coutume vestimentaire aurait commencé dans les années 1980. Envie d’essayer ?

Du patin à roulettes au Venezuela

Dans la capitale Caracas, où il ne neige jamais, les habitants ont l’habitude de faire un tour de patins à roulettes pour se rendre à l’église. Les jeunes comme les plus vieux ! Toute la semaine qui précède Noël, les rues sont fermées aux automobiles pendant le service religieux pour permettre aux gens de se déplacer en toute sécurité.

Les araignées ukrainiennes

Tu as peur des araignées ? Tu ne seras certainement pas un adepte de cette tradition de l’Ukraine. On y ajoute de fausses toiles d’araignées et des ornements en forme d’arachnide au sapin de Noël. Pourquoi cette tradition, te demandes-tu ? Selon un conte, une mère et ses enfants n’avaient pas assez de sous pour décorer leur sapin. Ayant entendu les pleurs des petits, des araignées ont tissé de belles toiles dans le sapin pendant la nuit. Sous les rayons du soleil, ces toiles se sont transformées en argent et en or. Les araignées et leurs toiles représentent donc un signe de chance !

Trouve le cornichon de Noël !

Dans cette tradition qui proviendrait des États-Unis ou de l’Allemagne, on cache une décoration en forme de cornichon dans les branches du sapin. Le matin de Noël, le premier enfant qui réussit à le trouver reçoit un cadeau supplémentaire du père Noël.

Les lutins d’Islande

En Islande, les enfants attendent impatiemment non pas la visite du père Noël, mais celle des 13 lutins. Les visites débutent 13 jours avant Noël. Chaque nuit, un lutin vient leur rendre visite, distribuant un cadeau dans les chaussures de l’enfant sage ou une pomme de terre pourrie dans le cas contraire ! Les lutins ont même des noms et possèdent chacun leur propre personnalité : il y en a un qui a une jambe de bois et qui harcèle les moutons, un qui est de très petite taille et vole les casseroles, un autre qui s’amuse à claquer les portes pendant la nuit…

Le monstre Krampus

Cette créature cornue, qui a un air de démon avec un corps de chèvre, est connue des enfants allemands et autrichiens sous le nom de Krampus. Selon la légende, il se promène dans les rues aux côtés de saint Nicolas pendant les Fêtes. Alors que saint Nicolas dépose des cadeaux dans les chaussures des enfants sages, Krampus, lui, est à la recherche des vilains enfants pour les punir.

Les cartes de Noël

Peut-être moins utilisées qu’auparavant, les cartes de Noël sont une tradition vieille de nombreuses années. On aurait mis en vente la première carte de vœux en 1843. Elle montrait l’illustration d’un groupe de personnes en train de lever leurs verres et ce souhait : Joyeux Noël et Bonne Année !

Source : Lire l'article complet par Le Devoir

À propos de l'auteur : Le Devoir

Le Devoir a été fondé le 10 janvier 1910 par le journaliste et homme politique Henri Bourassa. Le fondateur avait souhaité que son journal demeure totalement indépendant et qu’il ne puisse être vendu à aucun groupe, ce qui est toujours le cas cent ans plus tard. De journal de combat à sa création, Le Devoir a évolué vers la formule du journal d’information dans la tradition nord-américaine. Il s’engage à défendre les idées et les causes qui assureront l’avancement politique, économique, culturel et social de la société québécoise. www.ledevoir.com

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire